​​​​Aujourd'hui, j'ai le plaisir d'accueillir un article écrit par Adrien Vaysset, ingénieur/blogueur qui gagne a être connu​ !
Je vous laisse découvrir ses conseils pour être plus productif dans vos études et dans votre travail.​​​​​

De nos jours, il est de plus en plus difficile de rester concentré et focalisé sur une seule tâche. En effet, que ce soit lié aux notifications de notre smartphone ou encore aux sollicitations de nos collègues installés dans le même open-space, nous sommes confrontés à de multiples facteurs diminuant notre productivité.

Je m’appelle Adrien Vaysset du blog Technique emploi, et aujourd’hui, je souhaite vous transmettre mes meilleurs conseils pour gérer au mieux votre temps et être efficace dans votre travail, qu’il s’agisse des révisions de vos examens ou des tâches liées à l’exercice de votre job.

Pour ma part, je suis blogueur en parallèle de mon métier d’ingénieur (je travaille d’ailleurs dans un open-space ), j’aime faire du sport 4 à 5 fois par semaine et accessoirement passer aussi du temps avec mes proches ! Par conséquent je me dois d’adopter un système d’organisation qui me permet de me consacrer à ces différentes activités, sans finir sur les rotules chaque soir !

Je vais donc vous partager, à travers des exemples concrets, ma méthode complète pour être productif dans son travail.

Être plus productif grâce à​ une routine matinale

Etre-plus-productif-surfeur-en-pleine-vague

Alors non, je n’ai pas lu le célèbre livre « Miracle Morning » de Hal Elrod… !

Toutefois, à mon sens, une bonne journée, une journée productive, ne démarre jamais sans rituels matinaux.

Pourquoi croyez-vous que l’on apprend aux militaires à faire leur lit chaque matin ? Parce qu’ainsi, ils démarrent la journée avec discipline.

Votre routine matinale doit être composée de tâches qui vont influencer positivement votre avancée sur les objectifs de la journée. Pour ma part, ma routine se compose ainsi :

  • Etirement musculaire. Sur le long terme, cela me permet de m’assouplir et m’aide ainsi à accomplir l’objectif du jour suivant : faire une bonne séance de sport.

  • 20 minutes d’auto-hypnose. Ce rituel me permet de canaliser les différentes sources d’angoisse que je peux rencontrer dans ma vie. Sur le long terme, il me permet de me débarrasser de mes croyances limitantes et m’aide ainsi à accomplir l’objectif suivant : être efficace dans mon travail.

  • Une douche froide ! Ça peut faire peur au début mais je vous assure qu’une fois qu’on y a gouté, on ne peut plus s’en passer ! Cela me donne un coup de fouet (encore plus efficace que le café mais sans les mauvais effets), c’est très bon pour la santé et contrairement à ce qu’on peut penser… Ca réchauffe ! La douche froide me permet donc d’optimiser mon énergie le matin et décuple ainsi mon efficacité au travail.

  • Petit déjeuner sain ! Ne surtout pas négliger le pouvoir de l’alimentation sur notre énergie au quotidien ! ;)​Quand je vois certaines personnes se plaindre d’être complètement à plat de 14 à 16h alors qu’ils mangent au Kebab tous les midis, j’hallucine… Personnellement, je mange des œufs, de l’avocat, des fruits et un peu de pain complet chaque matin. Non seulement je me régale mais surtout, je n’ai pas faim de la matinée. Ce petit déjeuner me permet ainsi d’être efficace dans mon travail et d’avoir l’énergie nécessaire pour effectuer ma séance de sport du midi.

Peu importe vos habitudes pourvu que celles-ci vous permettent d’être en bonne santé, de vous sentir bien et de vous mettre dans un état optimal pour accomplir tout ce que vous avez à accomplir dans la journée. ;)De plus, en les mettant ainsi en place au quotidien, vous allez, sur le long terme, les pratiquer par simple réflexe. Et si ces rituels sont vraiment bénéfiques pour vous, vous aurez par conséquent « des automatismes qui vont travailler pour vous » (c’est-à-dire qui vont vous aider à avancer dans votre travail) sans que vous n’ayez rien d’autre à faire que de vous exécuter.

​Être plus productif :
loi de Pareto ​& environnement de travail

Bien se connaître pour être plus productif

Le principe de Pareto se résume ainsi : 20% des actions apportent 80% des résultats.

Cette vision pragmatique me guide chaque jour et me pousse constamment à optimiser mes méthodes de productivité.

Mais concrètement, comment appliquer ce principe sur l’ensemble de sa journée de travail ?

En premier lieu, il est fondamental de bien se connaître :

  • A quel moment de la journée êtes-vous le plus efficace pour travailler ?
  • Avez-vous besoin d’une collation durant la matinée ou l’après-midi pour regagner de l’énergie ?
  • Quel est le type de tâche qui vous demande le plus d’effort ?
  • Avez-vous besoin d’une sieste entre midi et deux pour « avoir la pêche » à 14h (oui c’est possible) ?
  • De quoi doit se composer votre environnement de travail optimal (calme, agitation, quel support écrit utiliser…) ?

Vous devez en effet identifier l’ensemble des conditions sous lesquelles vous êtes susceptible d’avoir un haut niveau de productivité.

Ensuite, à partir de ces éléments, vous allez agencer de manière intelligente dans votre emploi du temps, l’ensemble des tâches à réaliser dans la journée.

​Exemples d'utilisation de la loi de Pareto

​Je vous donne quelques exemples :

  • Votre cerveau tourne à plein régime le matin à 8h mais à partir de 16-17h, vous ne parvenez plus à avoir le même niveau de concentration. Dans ce cas de figure, je vous suggère d’organiser votre emploi du temps de manière à vous lever assez tôt et réviser vos examens à ce moment-là. A contrario, réalisez les tâches administratives ou autres impératifs qui ne vous demandent aucune énergie créative, en fin de journée.
  • Vous êtes incapable de travailler efficacement lorsqu’il y a du brouhaha autour de vous. Or, vous êtes installé dans un open-space. Mon conseil ici est d’identifier les horaires auxquelles vous pouvez être seul au bureau (tôt le matin, entre midi et deux, tard le soir) et cibler ces créneaux pour accomplir vos tâches quotidiennes.

Additionner un haut niveau de connaissance de « vos paramètres personnels d’efficacité » à un découpage judicieux de votre emploi du temps (en prenant en considération ces paramètres) va vous permettre de maximiser le pic de productivité à chaque intervalle de temps consacré à votre travail.

Vous allez par conséquent exploiter de manière efficace la totalité de l’énergie que votre corps est capable de produire en une journée. Au final, travailler des heures et des heures sans prendre de recul sur soi n’a aucun intérêt. En raisonnant ainsi, vous allez perdre votre temps et user votre énergie mentale.

En revanche, en visant la qualité du travail plutôt que la quantité, vous serez d’une part beaucoup plus efficace dans l’accomplissement de vos objectifs et d’autre part, vous vous dégagerez plus de temps libre pour vous consacrer à ce qui est important pour vous

Être plus productif en Manageant son énergie

Etre-plus-productif-femme-réalisant-des-étirements

Pour être plus productif ne gaspillez pas votre énergie

Ici, je souhaite insister sur le fait de gérer correctement ses efforts et de placer sa concentration là où il faut.

Ce que j’entends par là, c’est que dans la vie de tous les jours, un grand nombre de personnes décident de se focaliser sur des choses sur lesquelles elles n’ont aucune influence !

Vous trouverez toujours des gens râler sur la météo, sur le gouvernement, sur la surcharge de travail que demande la révision de ce partiel… En faisant cela, ces personnes brassent de l’air et perdent une grande partie de leur énergie, énergie qu’elles auraient pu utiliser pour servir leurs objectifs.

En effet, notre énergie n’est pas infinie (comme notre temps) : nous ne pouvons pas toujours être au top de nos capacités !

Dans la partie précédente, nous avons vu comment exploiter l’ensemble de l’énergie que nous sommes capable de produire dans une journée, pour maximiser notre productivité au travail.

Ici, nous allons voir comment ne pas la gaspiller.

En premier lieu, je vous invite à prendre connaissance de l’article suivant qui traite également du sujet de la gestion de l’énergie : « La théorie des cercles d’influence : comment utiliser intelligemment son énergie ? ».

Exemples de bonne gestion de votre énergie

Voyons quelques exemples de bonne gestion de son énergie :

-Vous êtes jeune diplômé et postulez pour votre premier emploi.
En entretien, il y a fort à parier que le recruteur vous teste en mettant en avant le fait que vous ayez peu d'expérience et que vous ne soyez pas taillé pour le poste... De plus, le poste exige justement deux ans d'expérience, cela ne va pas non plus jouer en votre faveur... Et pour couronner le tout, l'exercice de ce job demande un anglais bilingue et en l'occurrence, votre score au TOEIC est médiocre...

Malheureusement, ce sont des éléments sur lesquels vous n'avez aucune influence aujourd'hui dans la mesure où vous sortez de l'école et avez peu d'expérience, c'est un fait. Et puis, votre score au TOEIC est ce qu'il est.

Ainsi, plutôt que de vous concentrer sur ce que vous n'AVEZ PAS, concentrez-vous sur ce que vous AVEZ ! Réalisez vos candidatures et vendez-vous en entretien en mettant en avant vos stages et vos compétences humaines, pour démontrer au recruteur que vous êtes la personne faites pour le job.

En ayant cet état d'esprit, vous serez beaucoup plus productif durant votre recherche d'emploi car vous vous focaliserez sur vos forces et non sur la manière de justifier vos "failles". Ceci vous fera gagner un temps et une énergie énorme.

-Vos examens approchent à grand pas : plus qu'une semaine ! Toutefois, même si vous êtes au point sur 4 matières, les trois autres sont clairement vos points faibles (les mathématiques, le marketing et le droit de l'entreprise par exemple) et vous sentez que ça ne va pas le faire... Sauf qu'en une semaine il est impossible de rattraper tout le retard accumulé sur chaque matière !

Vous pourriez certes vous donner bonne conscience et travailler 18 heures sur 24 durant 7 jours n'est-ce pas ?! Mais au fond, vous savez non seulement que ce ne sera pas productif, que vous allez user vos nerfs et arriver totalement lessivé pour votre semaine d'examen.

​Être malin pour être plus productif

​Mon conseil ici est de vous montrer malin.
Posez-vous les questions suivantes :

- Quels sont les matières avec les plus gros coefficients ?

- Sur une échelle de 1 à 10, à combien estimez-vous votre niveau dans chaque matière ?

- Quel charge de travail vous permettrait d'atteindre un niveau suffisant sur les deux matières à plus fort coefficient ?

- Comment limiter la casse dans la troisième ?

L'idée est d'avoir la vision la plus lucide de ce que vous êtes capable de produire en une semaine, en terme de révision sur chaque matière. Là on en revient au second point et particulièrement à l'importance de bien se connaitre. Puis, à partir de ces éléments, établir un plan de révision clair et réaliste, qui va vous permettre de rattraper suffisamment de retard pour décrocher des résultats satisfaisants !

​Conclusion

Ayez en tête que chaque méthode de productivité est propre à chacun. Ce qui fonctionne pour votre voisin ne sera pas forcément ce qui fonctionnera pour vous. Toutefois, en appliquant les règles suivantes, vous aurez toutes les clés en main pour bâtir votre propre système d'organisation au travail :

- Démarrer la journée sur des chapeaux de roue en mettant en place des rituels qui vous aident à progresser vers vos objectifs.

- Apprendre à bien vous connaître pour comprendre ce qui est le plus efficace pour vous, en terme de système d'organisation.

- Mettre en place un système de productivité en fonction de votre charge de travail et de vos "paramètres personnels d'efficacité" (pensez au 20/80 ! ).

- Prendre suffisamment de recul pour bien utiliser votre énergie.

Et pour terminer, je rebondis sur l'importance de penser "qualité" du travail et non "quantité" de travail ! 😉

Plus vous optimiserez les paramètres évoqués dans cet article, plus vous serez capable de fournir un travail efficace en un minimum de temps.

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Roman Buchta

Formateur et coach de métier, j'enseigne les neurosciences de l'apprentissage, la gestion du stress et la préparation mentale dans diverses écoles supérieures. Curieux et passionné, je suis toujours en quête de découvertes scientifiques fiables et de nouveautés dans le domaine de l'apprentissage et de la performance en condition de challenge.

Cet article a 1 commentaire

  1. Excellent article !
    Conseils très justes et applicables rapidement dans la vie quotidienne
    Merci

Laisser un commentaire

Fermer le menu