Vous avez beaucoup de cours à mémoriser ?

​Des infos dans un ordre précis, un discours, un oral, le plan d’un cours, une longue liste, une frise chronologique.

Vous voulez tout connaître. Tout apprendre.
Améliorer votre mémoire​ ?

Avec le palais mental, ou palais de mémoire, c’est possible.
Cette technique de mémorisation, qui date de l'antiquité, est mondialement connue.

Elle vous aidera à tout retenir efficacement, rapidement et dans la durée.
Cela vous intéresse ?

​Voyons tout de suite, comment fonctionne​ le palais de mémoire​ et comment l’utiliser pour tout ​mémoriser​.

​C'est parti !

Le palais mental, qu’ est ce que c’est ?

D’où vient le palais mental ?

Le palais mental est une technique de mémorisation. Elle est aussi appelée palais de mémoire, ou méthode des loci (des lieux).
Cette technique existe depuis plus de 2300 ans. Elle a été inventée par Simonide de Céos.

  • Pour la petite histoire, Simonide de Céos était un poète lyrique, né en 556 avant J.-C.
    Alors qu’il était invité à un banquet, le toit de la salle s’effondra et il fut le seul survivant.
    Mais les familles des défunts ne pouvaient reconnaître leurs proches, tant ils avaient été abîmés sous les décombres.
    Simonide de Céos réussit à les identifier, en se souvenant où était placé chaque convive dans la salle.

    Voilà le point de départ de cette technique !

Les premiers écrits retrouvés, qui parlent de cette histoire, sont des textes de Quintilien et Cicéron. Cicéron était​ un contemporain de Jules César. Quintilien, lui, a vécu un siècle après le célèbre empereur.

Aujourd’hui, de nombreuses études en neurosciences démontrent que cette technique est extrêmement efficace pour mémoriser facilement. 

Vous pourrez notamment le lire dans le livre Une mémoire d'éléphant, d'Alain Lieury, un éminent professeur de psychologie cognitive.

​Qu​e pouvez-vous mémoriser​ grâce
au palais mental ?

Cette technique était utilisée par les orateurs grecs et romains.
Ils s’en servaient pour retenir le plan de leur discours.
​Et oui, ces ​hommes politiques devaient parler parfois pendant 2 heures, et à cette époque, ils n’avaient pas de tablettes ou de prompteurs comme nos politiciens aujourd’hui.

Vous pouvez donc utiliser cette technique pour ​mémoriser un plan.

Le plan d’un oral par exemple. Parce que, même si les powerpoints sont très utilisés de nos jours, quand vous connaissez facilement et parfaitement le suivi de votre oral, vous êtes beaucoup plus à l'aise. Plus libre.

Quand vous connaissez bien votre sujet, les idées viennent les unes après les autres.
Vous vous sentez plus stable sur le sol, plus équilibré. Tout s’enchaîne naturellement.
Vous êtes plus relaxé dans votre corps, plus détendu.
Vous marchez sereinement dans le parcours que vous avez mémorisé et​ les choses coulent d’elles même..

 Bien sûr, votre public entend cette fluidité !

Les 3 points-clés d​u palais mental

étudiant-qui-lit-un-livre-pour-le-mémoriser

    1) Mémoriser via quelque chose que l’on connaît par cœur 

​Pour travailler votre mémoire grâce au palais mental, voyons les étapes.

D’abord, vous allez visualiser quelque chose que vous connaissez par cœur.
​Quelque chose qui se trouve dans votre mémoire à long terme et sur lesquelle vous ne pouvez pas vous tromper.

Ce quelque chose, ça peut être un trajet. Comme le trajet que vous empruntiez quand vous étiez petit pour aller de votre maison d’enfance à l'école primaire, par exemple. Ou bien le trajet que empruntez pour aller au travail. 

Mais cela peut aussi être un objet. 
L’arbre préféré de votre jardin, ou votre voiture comme vous allez voir tout à l'heure​. 
Ou encore un lieu, votre appartement, ou une pièce de cet appartement.

Choisissez un lieu, un trajet ou un objet que vous connaissez sur le bout des doigts. Quelque chose que vous avez déjà mémoriser ! Ça stabilise plus vite les nouvelles infos que vous voulez apprendre. C’est l’avantage d’aller chercher dans la mémoire à long terme. 

Pourquoi ?
Parce que vous greffez des choses nouvelles à des informations qui sont déjà stockées et que vous ne pouvez pas oublier. 

Allez-y, prêtez-vous au jeu, prenez quelques secondes pour choisir un trajet.

C’est bon, vous l’avez ?

    2) Diviser en points-clés

Ensuite, divisez ce trajet, ou cette, pièce en points-clés.
Ces points-clé sont des points logiques. 

Par exemple, pour un trajet : c’est ma porte d'entrée, puis le portail de mon jardin, après c’est le premier rond-point, le premier feu rouge, etc.. Ou ça peut être les arrêts de métro.
​Vous comprenez ?

En fait, vous divisez votre chemin en point logiques, que vous connaissez bien, sans avoir à y réfléchir.
Vous ne douterez pas en les cherchant. 

Et si on prend une pièce, les points logiques pourront être chaque appareil électroménager. 

Par exemple : je mets un truc sur mon four, un autre sur mon frigo, sur mon grille-pain, ma télé, mon ordinateur, etc..
Et pour la voiture, même chose. Je pense que vous avez compris le principe.

​C'est facile de définir des points clés, n’est-ce pas ? 

​Une chose importante !
​Vous devez définir combien d’informations vous voulez ​​mémoriser.
P​our définir autant de points logiques sur votre trajet.

    3) Placer des images mentales marquantes !

Une fois que vous avez votre chemin, vous y placez des images.

Pour bien les retenir, créez-vous des images mentales marquantes, choquantes, loufoques, exagérées, rigolotes.
​Ne soyez pas banal ! Sinon vous oublierez... C'est une ​loi quand vous voulez ​mémoriser !

Puis, déposez ces images au fur et à mesure de votre parcours, sur chacun de vos points-clés. 
Donc si vous avez une liste ou une frise chronologique à apprendre, vous pouvez mettre une notion après l’autre sur votre trajet.

Voyez ça comme un jeu de mémoire :
​1) Choisissez un trajet
2) Définissez combien de points vous voulez mémoriser
3) Vous n’avez plus qu’à créer, dans l’ordre, des images mentales amusantes, pertinentes.

Ça peut paraître assez fou, mais finalement, c’est assez simple.
​Grâce à cette technique vous pouvez ​mémoriser des infos concrètes, comme une liste de course.
​Mais vous pouvez aussi mémoriser des choses abstraite !

Voyons cela en détail. 

​​Comment mémoriser grâce au palais mental

Le palais mental pour ​​mémoriser des choses concrètes

Prenons un exemple du livre Mémoire illimitéede Kevin Horsley, pour mémoriser des choses concrètes.

Écoutez l'enregistrement suivant, d’accord ?
Ci-dessous, je vous ai écris les étapes de cette exercice​.

Commencez par visualiser votre voiture, ou la voiture de vos parents. 

Une fois que vous l’avez bien en tête, fermez les yeux et imaginez-vous les propositions qui vont suivre

  • d’abord, une pomme à moitié pourrie, écrasée sur le pare-chocs avant gauche
  • ensuite, une carotte plantée dans le capot
  • des tranches de pain complet, disposées sur le pare-brise, qui vont bien abîmer vos essuie-glaces, au passage
  • puis, vous vous asseyez sur le siège et vous écrasez des myrtilles et des fraises qui étaient posées là, vous les sentez bien, s’éclatant les unes après les autres, sous vos fesses et vos cuisses
  • il y a aussi des figues étalées partout sur le tableau de bord
  • sur le siège passager, votre meilleur.e ami.e est en train de se fracasser des œufs sur le visage, ça fait du bruit, ça craque, ça dégouline partout
  • derrière vous, devant la banquette arrière, il y a des tas de graines et des tas de noix, tellement que ça fait une piscine de graines et de noix, vraiment bizarre
  • ça devient trop absurde, vous sortez de la voiture, et là, vous voyez une énorme orange, d’un mètre de diamètre, sur le toit, qui commence à s’affaisser  
  • en marchant vers l’arrière de la voiture, vous vous rendez compte que ça pue, vous ouvrez le coffre, et vous découvrez qu’il est rempli de poissons, qui bougent encore, ils sentent vraiment fort
  • en baissant les yeux, vous remarquez qu’il y a plein de brocolis et de chou-fleurs qui sortent du pot d'échappement, comme s'ils poussaient là
  • vous vous éloignez en vous disant que c’est vraiment n’importe quoi, et en vous retournant une dernière fois, vous voyez que les roues sont en fait des grosses patates douces, ça se confirme, c’est vraiment n’importe quoi, et vous partez

Voilà, vous venez de ​mémoriser un scénario en plusieurs étapes. 
A présent, refermez les yeux et faites à nouveau ce petit voyage mental.

En passant, les éléments que vous venez de mémoriser présente sont tous des aliments qui sont très bons pour la mémoire !

​Voici l'excellent livre Mémoire illimité de Kevin Horsley. Kevin Horsley est reconnu comme un maître mondial de la mémoire.

Il a notamment gagné à deux reprises les Everest de la mémoire. Cette compétition est considérée comme la plus dur du domaine !

Le palais mental pour ​mémoriser des choses​ abstraites

groupe-étudiants-en train-de-mémoriser-en-riant

Voyons maintenant, comment ​mémoriser des notions abstraites avec le palais mental. 

Pour cet exemple, prenons des éléments "des 14 points de Wilson" :
​Le président Wilson a élaboré un traité de paix en 14 points pour mettre fin à la première guerre mondiale.

  • Le premier point, c’est​fin de la diplomatie secrète.

Vous allez me dire, mais comment créer une image avec ça ?
On y a réfléchi avec des étudiants, et on a trouvé ceci. 

Une image plutôt simple : il y a 2 types, habillés avec des imperméables noirs et des lunettes, en mode incognito.
Voyez le stéréotype de l’agent secret. Il y en a un qui chuchote quelque chose à l’oreille de l’autre.
Et l’autre lui répond, avec un mégaphone, en disant : “QU’EST-CE QUE TU RACONTES ?”

Bon, là du coup, vous rigolez et vous comprenez bien que ça ne va pas être très discret comme histoire.;)

  • Un autre point, c’est : ​la liberté de circulation sur les mers.

Alors là, imaginez la carte du monde. 

Et sur cette carte il y a plein de petits bateaux sur les mers, en mode “ouhouh” en bikini, c’est la liberté, les hippies, leurs bateaux ont une copie de la statue de la liberté à l’avant, en proue.
Vous comprenez bien le message, c'est-ce pas ?
​C’est la fête sur les mers, c’est la liberté, la libre circulation en mer.

  • Un dernier point exemple : ​la limitation concertée des armements. 

Ici, ça pourrait être plein de gars costauds, avec des grosses mitraillettes.
Super agressifs. Avec des têtes-de-morts autour du cou. 
Des colliers en dents de requin. Ils sont tous autour d’un type avec des oreilles de DUMBO, qu’ils braquent avec leurs armes. 

Et lui, seul au milieu, il est en mode petit tutu, néon qui clignote autour du cou, et il agite un panneau “STOP”  entouré de guirlande qui clignotent en diffusant une petite musique débile et enjouée ! 
Là, c’est clair, ça veut dire stop, on va s'écouter, on va se concerter. 

Vous saisissez ?

​L'idée est de transformer quelque chose d'ennuyeux en info rigolote qui va se coller dans votre mémoire !

Voyez cette méthode mnémotechnique comme un jeu

Comme vous venez de voir, vous pouvez vous créer des images mentales sur des notions concrètes et abstraites.

Ces images vont vous permettre de retenir plus facilement.
C’est vrai, vous devez vous prendre plusieurs minutes pour vous fabriquer vos images.
​Mais je vous conseille de prendre ces petits temps de plus à court terme pour en gagner beaucoup à long terme.

​En plus, vous vous amusez en le faisant. ​Cela rendra vos révisions bien plus fun ! 😉 

​Utilisez ce jeu pour mieux mémoriser vos cours.
Que ce soit pour retenir les chapitres d’un cours, des parties de paragraphe, ou le plan de vos cours. 
​Car les plan d’un cours, sont  des structures logiques, qui sont déjà, en eux-même, de supers moyens mnémotechniques !

Attention ! 
​Il faut toujours que votre image vous aide à retrouver votre information !
C’est le point-clés de la 3ème étape.
En voyant l’image, elle doit apporter suffisamment d’indices pour vous guider.
​L'image ou la vidéo doit ​avoir un lien puissant avec l'information que vous cherchez !

N’ayez pas peur, lancez-vous et amusez-vous.
Faites confiance à votre cerveau et laissez-le libre d’imaginer des histoires et des images mentales pour vos cours.

Voilà comment tout ​mémoriser grâce au palais mental

Voilà comment faire travailler votre mémoire, pour booster votre mémoire.
​Cette technique, vous pouvez l’utiliser pour tout.
Quand vous avez plein de points à ​mémoriser, un plan à retenir. 

Et surtout, elle permet de retenir des informations dans l’ordre.
​Alors même si vous ne voulez pas retenir dans l’ordre, vous pouvez, bien entendu, l’utiliser.
Mais c’est son plus, son avantage.

Encore une fois, dans le livre Une mémoire d'éléphantl’auteur explique que de nombreuses études démontrent que cette technique est très efficace.

Grâce à elle, vous mémoriserez plus facilement les informations que vous voulez apprendre.
Et ce que vous apprendrez restera plus longtemps gravé dans votre mémoire à long terme !
Génial, n’est-ce pas ?

​Mais ne me croyez pas sur parole.
​Testez-la et faites-vous votre propre avis !

​C’est d’ailleurs la technique que beaucoup de champions du monde utilisent pour mémoriser. 

Kevin Horsley (l’auteur de ​Mémoire illimitée")​utilise cette technique pour retenir 10 000 chiffres après la virgule de pi.
Et c’est cette technique qui lui a permit de gagner les Everest de la mémoire.
C’est la compétition la plus difficile pour les concours de mémoire. 

Alors, pour quel cours ​pouvez-vous inventer votre premier palais mental ? 

Testez-le et faites-moi des retours.

​Je suis curieux de savoir quelles images vous allez ​créer !

​Par ailleurs, je vous conseille de lire aussi : Comment réussir ses études ? L’ingrédient clé que tout le monde ignore
Cet article vous aidera à comprendre les facteurs qui conditionne votre réussite !

Et rappelez-vous :

“Chaque jour, vous construisez le cerveau que vous aurez demain”

Alors, êtes-vous prêts à devenir l’acteur de votre réussite ?

Avec confiance et motivation,

Roman Buchta"

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  
  •  

Roman Buchta

Formateur et coach de métier, j'enseigne les neurosciences de l'apprentissage, la gestion du stress et la préparation mentale dans diverses écoles supérieures. Curieux et passionné, je suis toujours en quête de découvertes scientifiques fiables et de nouveautés dans le domaine de l'apprentissage et de la performance en condition de challenge.

Cet article a 6 commentaires

  1. Eh bien ! Quel programme ! C’est tout simplement génial. Je ne connaissais pas et je vais utiliser cette technique dorénavant. Merci pour cet article complet et illustré, on s’y voit carrément !

    1. Roman Buchta

      Bonjour Claire !
      Je suis très content que cette technique t’inspire.
      Et oui mémoriser peux et doit devenir un jeux. 😉
      Si tu as des questions, je suis à l’écoute.
      A Bientôt 😉

  2. Bonjour Roman,
    J’ai entendu cette technique mais ne l’ai jamais utilisée. C’est honteux.
    Merci pour ton explication précisée.
    ça me motive de la pratiquer vraiment!
    Allez! J’apprends une nouvelle langue avec cette méthode! XD

    1. Roman Buchta

      Bonjour Maya
      Oui cette technique est connue mais sous-utilisée.
      Je suis très heureux que cet article te motive à l’utiliser !
      En revanche, pour apprendre une langue, il serait utile de la combiner avec d’autre astuces,
      qui seront prochainement présentées sur le blog !
      à bientôt 😉

  3. Fantastique ! C’est tout ce qu’il me fallait pour arriver à mémoriser tous ces noms barbares et principes actifs des plantes. Un grand merci 🙂
    Si on utilise toujours le même trajet ou le même objet familier, est-ce qu’on ne risque pas de s’embrouiller à la fin ? As-tu une astuce qui permet de resituer tout de suite dans quelle image on est ?

    1. Roman Buchta

      Bonjour Caroline.
      Effectivement, si tu utilises le même chemin ou les mêmes objets, tu risques de t’embrouiller.
      Il est donc crucial d’utiliser un chemin par liste d’informations à mémoriser.
      Rappelle-toi simplement de toujours utiliser un chemin ou une liste d’objets qui sont stockés
      dans ta mémoire à long terme et que par conséquent tu ne peux pas oublier !
      Tu peux utiliser ta voiture, et placer à différents endroits des images marquantes
      qui te permettent de retrouver le nom des plantes que tu cherches à mémoriser !
      Et tu peux utiliser la voiture de ton mari, de tes parents, etc.
      Excellente mémorisation à toi 😉

Laisser un commentaire

Fermer le menu